Calcul de TEG

Le TEG (Taux Effectif Global) définit un mode de calcul global du coût total du prêt sur toute la période de remboursement contractuel.
Dans cette calculette, vous pouvez soit calculer le coût réel que représentera votre crédit, soit comparer deux offres. En effet, le TEG permet de refléter l'ensemble des coûts, et l'on obtient alors un seul taux qui constitue une base de comparaison globale net fiable.
 Le TEG prend en compte l'ensemble des frais obligatoires liés au financement :

  • Le taux d'intérêt du prêt ou taux d'intérêt nominal.
  • Les frais de dossier. Bien qu'ils ne représentent qu'une très faible part du coût total du prêt, ils ont un impact réel sur le TEG car ils sont payés à la mise en place du prêt.
  • Les primes d'assurance décès-invalidité et incapacités temporaires de travail obligatoires. Le calcul du TEG prend en compte les primes d'assurance en les additionnant aux mensualités de crédit et en recalculant le taux global correspondant.
  • Les frais de garantie (parfois également appelés frais de constitution des sûretés réelles). Ils sont obligatoires dans le calcul du TEG puisque vous ne pouvez pas obtenir de prêt sans garantie. Ils sont déduits du montant prêté pour calculer le taux effectif global.*

* Exemple : dans le cas d'un prêt d'un montant de 100 000 € sur 15 ans au taux nominal de 4,30 %, des frais de garantie égaux à environ 1,6 % du montant du prêt (1 600 €) aboutiront à un TEG de 4,54 % soit une augmentation du taux nominal de 0,24 %.

Le TEG est :

  1. Obligatoire. Toutes les banques doivent vous communiquer cette information, elle vous permet de récapituler les éléments essentiels du coût et de les mesurer,
  2. Objectif. Il reprend les différents coûts du prêt de manière neutre et objective sans possibilité d'adaptation
  3. Chiffré. On peut connaître immédiatement l'ordre de grandeur de coût d'une proposition de financement; un TEG plus élevé signifie, si tous les éléments sont repris de manière identique, un coût total plus élevé.

Dans le cas d'un prêt à taux révisable, on utilise le taux de la première période de taux fixé. Par exemple, si le taux évolue trimestriellement, on prendra en compte le taux du premier trimestre. Le calcul du TEG est alors totalement indicatif puisqu'il n'a presque aucune chance de refléter la réalité !

Simulateurs financiers, sites web dynamiques et applications web
^
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites. OK